Après l’achat, il est conseillé de vérifier que la tente est complète (chambre + toile externe + arceaux + piquets) en la montant, également sans les piquets, à la maison ou sur une pelouse. En outre, pour préserver les performances de votre tente Ferrino, nous vous suggérons de procéder comme suit.

Comment monter la tente

1. Le choix du terrain

– Ne pas monter la tente sous des arbres perdant de la résine ou d’autres substances qui risquent d’endommager le tissu.

– Il vaut mieux monter la tente sur une légère pente ou sur un dos-d’âne plutôt que de choisir le canal d’écoulement des eaux de pluie entourant la tente.

– Nettoyer le terrain en éliminant les brindilles, les pierres et tout ce qui risque d’endommager le tapis de sol de la chambre.

– Choisir une zone ombragée et partiellement exposée au soleil : une exposition prolongée aux rayons ultraviolets risque d’altérer les couleurs et la stabilité du tissu, en en provoquant la dégradation progressive.

– Il est conseillé de poser une toile imperméable supplémentaire entre le tapis de sol et le sol : ce petit effort aidera à prolonger la durée de vie de votre tente.

 

2. Fixation

– Les arceaux doivent être correctement insérés dans les joints correspondants (une mauvaise introduction risque de provoquer la rupture des arceaux).

-L’élastique à l’intérieur des arceaux permet aux différentes pièces de rester unies et non, comme on pourrait le croire, de composer automatiquement les arceaux.

– Vérifier le libre coulissement des curseurs des fermetures éclair. Ne pas oublier de fermer les fermetures éclair avant de fixer la tente avec les piquets.

– S’assurer que la toile externe est fixée à tous les endroits prévus, au sol et aux arceaux

– Les piquets doivent être positionnés en formant un angle opposé par rapport aux cordes.

– Réduire la tension des élastiques, des tirants et des arceaux pour éviter une tension excessive du tissu qui risquerait de provoquer la déchirure des fermetures éclair ou l’effilochage de la toile.

– Il est normal qu’une tente bien tendue la journée apparaisse plus lâche le matin et vice versa : les tissus synthétiques utilisés sont sensibles aux variations dimensionnelles liées au climat. Ils se tendent sensiblement lorsqu’ils sont exposés au soleil, et se relâchent en présence de pluie ou d’humidité. On peut gérer ce phénomène en procédant à des réglages.

3. L’utilisation

– Éviter d’opérer avec des flammes à l’intérieur de la tente ou à proximité de cette dernière : attention aux bougies, aux réchauds et aux lampes à gaz, aux feux, aux barbecues et aux cigarettes.

– Condensation. L’imperméabilité des tissus peut provoquer des phénomènes de condensation à l’intérieur de la toile externe et, parfois, sur le tapis de sol. Cela se produit surtout la nuit, en raison de la respiration des personnes, en présence de conditions particulières d’échange thermique entre l’environnement extérieur et l’intérieur ou en présence d’un taux d’humidité relative élevé. Le phénomène se présente également par temps clair et beau, ou en l’absence de personnes dans la tente. La condensation se dissipe lorsqu’on aère la tente ou à l’arrivée des premiers rayons du soleil.

– En phase de montage, enlever les piquets en agissant directement sur ces derniers sans tirer le tissu de la tente.

Un entretien correct de longue durée

– Ne pas plier ni emballer la tente lorsqu’elle est humide ou mouillée. Le cas échéant, une fois de retour à la maison, il est conseillé de la remonter et de l’ouvrir dans un lieu approprié pour un séchage correct.

– Battre la tente sèche, la brosser et bien nettoyer l’intérieur.

– Pour éliminer les taches, ne pas utiliser d’essence ou d’autres solvants chimiques, mais uniquement de l’eau, du savon neutre et une brosse souple

– Bien nettoyer et sécher les piquets et les arceaux avant de les ranger dans leurs sacs de rangement.

– Toujours ranger la tente dans un lieu sec.

 

*Pour le lavage et l’entretien, suivre les instructions figurant sur les étiquettes des produits.